A Juger Pour le C.en Gabriel-Raymond-Jean-François Olivier, agissant en qualité de mari et maître des biens et droits dotaux de Jeanne-Marie-Thérèse Ribouton, domicilié à Malemort, département de Vaucluse, et actuellement résidant à Nîmes ; icelle Ribouton succédant aux droits de sa tante Marie-Anne Dandrée, de la commune de Carpentras. Contre le citoyen Eugène Dandrée, professeur à l'école centrale dudit Carpentras, détenteur des biens héréditaires de feu Paul-François Dandrée, et Anne-Thérèse d'Albert dont il est petit-fils, appelant d'une sentence rendue à Rome le 19 juin 1787, au profit de ladite Marie-Anne Dandrée.. Texte imprimé

Editeur : [A Nismes] : [De l'imprimerie de J. B. Guibert] ; , [s.d.]

Description : p. [1], 2-64 ; in-4° (23 cm)

Ex. 27170_064 de la bibliothèque de Nîmes
Papier bleuté.



Exemplaires

Type de documentSite propriétaireSite dépositaireCoteEtatDate de retourCode-barresPrix
Livre ancien Patrimoine - Réserve précieuse Patrimoine RES 27170_64 Consultation réglementéeEV00025308_64
Réseau des bibliothèques de la ville de Nîmes

Propulsé par Koha