000 01124cam1a2200277 i 4500
001 471272
010 _a978-2-07-014952-0
_bbr.
_d20 EUR
073 0 _a9782070149520
090 _a471271
100 _a20161013d2016 | |0frey5003||||ba
101 0 _afre
102 _aFR
105 _a 0||a|
106 _ar
200 1 _aˆL'‰effroi
_bTexte imprimé
_fFrançois Garde
210 _aParis
_cGallimard
_d2016
215 _a1 vol. (298 p.)
_d21 x 14 cm
225 2 _aBlanche
330 _aLorsque Louis Craon, chef reconnu, fait le salut nazi en plein spectacle à l'Opéra Garnier, le premier artiste à réagir est Sébastien Armant, qui lui tourne le dos, entraînant à sa suite l'orchestre et le public. Les images filmées en direct font le tour du monde et Sébastien est sollicité de toutes parts dans les médias. Mais des extrémistes revendiquant le geste de Craon le prennent pour cible. ­
345 _b
410 0 _tBlanche
676 _a843.92
700 1 _313739816
_aGarde
_bFrançois
_f1959-....
_4070
801 3 _aFR
_bElectre
_c20161013
801 3 _bBM Nimes - 30000