Vue normale Vue MARC vue ISBD

La double vie de Vermeer : roman

Luigi Guarnieri ; traduit de l'italien par Marguerite Pozzoli

Traduction de : La doppia vita di VermeerAuteur principal : Guarnieri, Luigi, 1962-...., AuteurAuteur secondaire : Pozzoli, Marguerite, TraducteurLangue : français ; de l'oeuvre originale : italien.Pays : France.Publication : Arles : Actes Sud, impr. 2006 (53-Mayenne : Impr. Floch)Description : 1 vol. (229 p.) : couv. ill. en coul. ; 22 cmISBN : 2-7427-6044-X.EAN : 9782742760442.Collection : Lettres italiennesDewey : 853.92Classification : 803Résumé : Au début du XXe siècle, le peintre Han van Meegeren est blessé du peu de considération porté à ses tableaux, jugés trop académiques. Il étudie l'oeuvre de Vermeer et peint des faux Vermeer sur des thèmes religieux. La supercherie n'est découverte qu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale quand, pour se disculper d'avoir vendu à Goering un authentique Vermeer, il se démasque. Prix Campiello 2005. Ce document apparaît dans la/les liste(s) : Littérature italienne du XXIe siècle
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre Livre Carré d’Art

Horaires habituels de la bibliothèque Carré d'Art : mardi et  jeudi : 10h-19h ; mercredi, vendredi, samedi : 10h-18h.
Section jeunesse (hors vacances scolaires) : mardi, jeudi : 13h30-19h - vendredi : 13h30-18h - mercredi et samedi : 10h-18h.

Nous sommes heureux de vous accueillir dans nos bibliothèques : ouverture des espaces avec accès aux documents, sans possibilité de séjourner dans la bibliothèque.

Nous pouvons désormais accueillir des activités encadrées ou accompagnée. Cela concerne :
- la consultation de documents patrimoniaux en salle Séguier, sur rendez-vous convenu à l’avance avec le chercheur
- l’accès aux postes informatiques en salle de formation avec un maximum de 4 usagers, pour une heure maximum.

Littérature
Livre R GUA Disponible 7578690120
Total des réservations: 0

Trad. de l'italien

Au début du XXe siècle, le peintre Han van Meegeren est blessé du peu de considération porté à ses tableaux, jugés trop académiques. Il étudie l'oeuvre de Vermeer et peint des faux Vermeer sur des thèmes religieux. La supercherie n'est découverte qu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale quand, pour se disculper d'avoir vendu à Goering un authentique Vermeer, il se démasque. Prix Campiello 2005.

Il n'y a pas de commentaire pour ce document.

Connexion à votre compte pour proposer un commentaire.
Réseau des bibliothèques de la ville de Nîmes

Propulsé par Koha